Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 164

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 167

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 170

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 173

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 176

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 178

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 180

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 202

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 206

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 224

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 225

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 227

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 321

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 321

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 321

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 321

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/admin/class.options.metapanel.php on line 56

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/admin/class.options.metapanel.php on line 56

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/admin/class.options.metapanel.php on line 56

Warning: Creating default object from empty value in /home/echarpep/public_html/blog/wp-content/themes/platform/admin/class.options.metapanel.php on line 49
Le Nouvel An chinois : la fête la plus importante en Chine | Ling Ling d'amour, le blog

2012, l'année du dragon

Bonne année du dragon d’eau!

Le Nouvel An chinois (过年 : guònián ; 春节 : chūnjié) est la fête la plus importante en Chine et à travers le monde pour les communautés chinoises.

 

 

C’est une fête qui se célèbre suivant le calendrier lunaire chinois. Elle débute le premier jour du premier mois du calendrier chinois. Cette année, elle a commencé le 23 janvier 2012.

Les jours précédant le Nouvel An, les personnes habitant loin de leur famille – comme beaucoup de travailleurs migrants et d’étudiants – retournent chez eux. C’est la plus grande migration humaine au monde (pour rappel, la population chinoise est plus de 1.3 milliards de personnes). Certaines personnes peuvent faire plus 24h, voir 36h de bus, de train ou les deux pour rejoindre leurs proches.

L’origine du Nouvel An voudrait que ce soit un monstre nommé Nian (comme le mot année 年 – nián) qui rodait autour de villages la veille du nouvel an pour dévorer les humains. Une fois, des personnes ont vu que Nian avait été effrayé par un petit garçon qui portait un vêtement rouge. Ils en ont déduit que le rouge pourrait tenir Nian éloigné des habitations. C’est depuis ce jour que les habitants suspendent des lanternes rouges, accrochent des bandes de papier rouge aux maisons et font claquer des pétards pour que Nian ne revienne plus.

La veille du Nouvel An a lieu un grand ménage dans les maisons pour balayer les mauvaises nouvelles de l’année qui vient de s’écouler. Il ne faudra pas balayer le sol pendant les cinq premiers jours de l’année lunaire, de peur de jeter hors de la maison le bonheur et la fortune.

du bonheur pour vous !

On accroche aux encadrements des portes d’entrées des longues bandes de papier rouge sur lesquelles sont inscrits des vœux de bonheur, de succès et de longévité. Sont également accrochés à l’envers des carrés de papier rouge sur lesquels est écrit le caractère « bonheur ». A l’envers, il ressemble le au caractère 倒 (dào) qui est est homophone de arriver ( 到 dào) : le printemps arrive.

Les membres de la famille se retrouvent tous pour partager un bon repas. Des plats traditionnels du Nouvel An : les raviolis (饺子 jiǎozi) pour porter bonheur, le gâteau de riz gluant (年糕 niángāo) pour apporter la richesse, le poulet pour la santé, un plat de poisson pour ne manquer de rien chaque année.

une "hong bao"

Ensuite, des enveloppes rouges dans lesquelles de l’argent a été placé (nous avions déjà parlé des enveloppes rouges sur l’article d’un mariage en chine) sont distribuées aux enfants pour leur porter chance. Les enfants ont une petite chanson qu’ils chantent: « gōng xǐ fācái, hóngbāo ná lái » qui veut dire « Bonne Année ! Maintenant, donnez-moi mon enveloppe rouge ! ». Le passage du Nouvel An s’accompagne de pétards et de feux d’artifices tout au long de la soirée avec un pic entre 23h et minuit.

Lors du premier jour de l’année, les gens honorent et rendent visite aux personnes âgées (les parents, les grands-parents, …).

Le deuxième jour est consacré aux femmes mariées qui rendent visite à leur famille avec leurs enfants et mari.

Le quinzième jour est la dernière journée de la fête du printemps: c’est le festival des lanternes (dont nous parlons dans un prochain article…).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.